William Penn, un Quaker anglais, a reçu une charte en 1681 pour établir une colonie américaine. L’année suivante, il se rend en Amérique et négocie la paix avec les indigènes Lenni Lenape et achète des terres. Le « Grand Traité » de William Penn de 1682/1683 aurait eu lieu au village de Shackamaxon sous un orme large et feuillu.
Près d’un siècle plus tard, en 1772, l’artiste de Pennsylvanie Benjamin West a commémoré l’événement dans son tableau Le traité de William Penn avec les Indiens. Représentation allégorique de la Pennsylvanie coloniale, la peinture représente trois groupes politiques – les Quakers, les Indigènes et les marchands. La peinture de West a été recréée et réimprimée abondamment, parfois identifiée à tort comme une représentation réelle de l’événement. La bibliothèque possède un certain nombre de versions différentes.
En 1771, Benjamin West avait également tenté de combiner des thèmes classiques avec des événements modernes dans sa peinture, La mort du général Wolfe, dont un original est accroché dans la Grande Salle de la Bibliothèque Clements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.